Scroll to top

7 outils pour analyser son référencement

“Mon site n’est nulle part dans Google”, me dit un client. Et pour me le prouver, il lance une requête dans le moteur de recherche Une série d’outils, entièrement gratuits, vous permettra de faire un “vrai” diagnostic précis.

Quels sont les premiers réflexes à avoir pour analyser son référencement ?

7 outils pour analyser son référencement

1. Consulter vos statistiques

Dans votre compte Google Analytics, allez dans Acquisition > Tout le trafic > Source et support
Ensuite dans Source/support > Mots-clés (pour voir les mots-clés).

Les bonnes questions à se poser :

  • Quelle est la part de visiteurs venant des moteurs de recherches (via la recherche naturelle) ?
  • Les mots-clé utilisés pour arriver sur le site sont-ils pertinents ?
  • Combien de recherches sur mon nom / ma marque ? (à enlever des résultats “naturels”)
  • A-t’on un grand nombre de mots-clé différents ? (longue traine)

L’idéal : avoir au moins 50% de visites en provenance des moteurs, sur des mots-clés pertinents, à l’exception de votre nom.

 

Sources de trafic

Google Analytics est de loin le meilleur outil gratuit pour analyser ses visites.

2) Vérifier si vos mots-clés sont recherchés

Un de mes clients fait du “diagnostic de béton” et avait optimisé tout son site sur ce mot-clé. Pas de chance, ses clients potentiels cherchent “réparation du béton” ou “fissure dans le béton”.

Google Keyword tool est un outil proposé gratuitement par Google Adwords. Il permet de comparer plusieurs mots-clé pour savoir celui qui est le plus recherché, dans un périmètre géographique donné.

Google Keyword tool

Cerise sur le gâteau, cet outil vous suggère même d’autres mots-clé, souvent très pertinents !

L’idéal : structurer votre site de façon à avoir une page de contenu bien détaillé sur chaque thématique recherchée par les internautes.

 

3) Voir les liens entrants vers votre site

Google Webmaster tools est (encore !) un outil de Google, qui permet d’analyser votre site sous toutes les coutures.

Pour cet audit rapide de votre référencement, allez directement dans la fonction “allez dans Acquisition > Tout le trafic > sites référents “.

Liens vers votre site dans les Outils Google pour Webmasters

Les questions à se poser :

  • Combien de liens pointent vers mon site ?
  • Y a-t-il des liens vers des pages internes ? (tableau de droite)
  • Quel est le libellé des liens qui pointent vers moi ? (tableau en-dessous)

L’idéal : avoir beaucoup de liens (plus de 1000), venant de sites différents, pointant aussi vers des pages “profondes” de votre site et comportant vos mots-clé.

 

4) Voir son contenu avec les yeux d’un robot

Qui a dit “Les robots sont des obsédés textuels” ? En effet, pour les robots qui indexent votre site, seul le texte importe.

Mais il est courant que, pour “faire joli”, la partie la plus importante de votre site (votre slogan, vos menus) soit une image ou utilise du javascript, qu’un moteur de recherche est incapable de lire.

Pour “voir ce que voit” un robot, j’utilise Lynx Viewer de Delorie.com. Après avoir placé sur votre site un fichier de vérification (page delorie.htm ou image delorie.gif), entrez votre URL (ou celle de n’importe quelle page).

Les questions à se poser :

  • Mon contenu apparaît-il :
    • Au complet ?
    • Dans l’ordre ?
    • La navigation est-elle visible ? compréhensible ?
    • Les images ont-elles une alternative textuelle ?

L’idéal : le robot voit d’abord (tout) votre contenu, et ensuite votre navigation.

Cet article de Cédric Vimeux vous explique plus en détail “à quoi ressemble votre site quand une araignée le regarde“.

5) Parcourir son site comme le robot de Google

En faisant une recherche dans Google sur site: www.mon-site.com, vous verrez assez facilement si l’ensemble de vos pages est indexée. Si c’est le cas, passez à l’étape suivante.

Si par contre votre site n’a que quelques pages dans l’index de Google, il se peut que le robot explorateur soit bloqué par votre navigation. Dans ce cas, j’utilise XML-sitemaps pour tenter de générer un plan du site en HTML.

Voir la sitemap en HTML

Si le robot de XML-sitemaps “bloque” à un endroit, il y a de fortes chances pour que celui de Google y bloque aussi.

 

6) Tester le temps de chargement de ses pages

InternetVista propose un outil de monitoring qui teste non seulement la disponibilité de votre site mais aussi son temps de réponse.

Rapport InternetVista

L’idéal : selon Cédric Braem, d’InternetVista, le temps de réponse d’une page doit être inférieur à 0,5 secondes. Au dessus d’une seconde, c’est carrément mauvais.

7) Et un outil qui ferait tout pour moi ?

Je garde le meilleur pour la fin…

L’outil d’analyse Woorank, proposé gratuitement par Jean Derely, m’a réellement “bluffée”, non seulement par la qualité de son analyse, mais aussi par son côté très didactique.

Évidemment que les outils présentés ci-dessus sont plus précis et fiables, mais cet outil vous donne en un clin d’oeil une vision globale des points à améliorer.

Mon conseil : commencez donc par une analyse Woorank et refaites-en une après avoir amélioré votre site et vos liens !

Après tout cela, vous aurez une vision plus claire de ce qui va (ou pas) dans votre référencement. Prenez des actions correctives et demandez à votre webmaster de modifier ce que vous ne pouvez faire.

Post a Comment

1